Les produits ménagers

Les autres produits naturels

Les autres produits naturels

Huiles essentielles

Quelques gouttes pour parfumer, assainir ou désinfecter. Elles proviennent de la distillation de plantes : lavande, citron, arbre à thé… et sont très concentrées. Il faut donc toujours respecter les doses et les précautions d’usage. À éviter si on est enceinte, allaitante ou sensible.A utiliser que si on est vraiment bien informé.

Percabonate de soude

C’est de l’eau oxygénée sous forme de poudre ou de granules. On l’utilise pour blanchir le linge (1 à 2 càs dans le tambour), pour dégraisser les joints (un peu de poudre et d’eau)… Le percarbonate est puissant. On se protège avec des gants et on suit bien les précautions d’usage indiquées sur l’emballage.

Huile de lin

Elle sert à entretenir le bois et les terres cuites. Attention, les linges imbibés d'huile de lin peuvent devenir auto-inflammables. On les laisse sécher à l'extérieur.

Jus de citron

Le citron est un antiseptique qui assainit, détartre et désodorise. Il peut souvent remplacer le vinaigre. On l’utilise pour parfumer, pour capturer les odeurs et rafraîchir l’air du frigo (on place ½ citron sur une étagère), pour enlever les traces de calcaire… On évite le marbre et la pierre bleue, qui n’apprécient pas les acides.

Sel

Le sel de cuisine a des propriétés abrasives. On l’utilise souvent en pâte à récurer, sauf sur les surfaces fragiles (vitrocéramique notamment). On mélange du sel avec du vinaigre pour enlever les taches de thé dans les tasses. Une poignée de sel dans une bassine d’eau permet de conserver les couleurs d’un jean.

Les autres

Terre de Sommières pour enlever les taches grasses (huile, maquillage…) sur les tissus, les sols…

Blanc de Meudon (ou blanc d’Espagne) pour récurer en douceur (notamment la vitrocéramique) et polir l’argenterie.

Marc de café pour désodoriser le frigo ou la poubelle.

Cendres de bois pour nettoyer la vitre du poêle.

Acide citrique pour enlever les dépôts de rouille (3 càs dans un litre d’eau). Concentré, on l’utilise avec précaution et pas sur le marbre, les pierres bleues, l’émail, l’aluminium…

Cire d’abeille et cires végétales pour entretenir les meubles en bois et les planchers.

Un lien utile pour des renseignements complémentaires : Raffa, le grand ménage

Livrets pdf disponibles en téléchargement

Merci à Agnès de l'association 39/17 pour son aide et son travail sur cet atelier

Les produits de base

Les produits de base

Vers le zéro déchet

Microfibres :

Les lavettes microfibres sont plus efficaces que les lavettes ordinaires grace  à leur fines fibres de polyester et de polyamide. Elles nettoient jusque dans les petits pores de surfaces. Avec elles, on peut même utiliser moins de produit, voire même juste de l'eau. Une belle économie de produits et de flacons.

Une microfibre sèche est électrostatique, ce qui en fait aussi un bon attrape poussière. Cet outil de base est super économique. On l'utilise sur toutes les surfaces (sauf recommandation du fabricant) et elle résiste à environ 300 lavages, tant que nous évitons l'eau de javel, l'adoucissant et le sèche linge.

Savon de Marseille

Le vrai savon de Marseille est un merveilleux produit lessive. On l’achète en bloc ou en copeaux. Sa couleur varie selon sa composition. On le choisit avec 72 % d’huiles végétales (olive, coprah, arachide…) et on évite l’huile de palme. Le vrai savon de Marseille ne contient ni parfum, ni colorant, ni additif chimique (conservateur…). 

Vinaigre

Le vinaigre désinfecte, désodorise, enlève le calcaire... Cet ingrédient multi-usage est un indispensable du nettoyage au naturel. Chaud ou froid, on l'utilise pour enlever le calcaire de la robinetterie, entretenir le fer à repasser, laver les vitres, désinfecter le frigo, adoucir le linge...

Cristaux de soude

Cousins du bicarbonate de soude, les cristaux de soude sont mordants. Attention à porter des gants pour les utiliser. On les dissout dans de l'eau chaude et on s'en sert pour enlever les taches de fruits, de graisse, de sang... Surtout sur les surfaces très sales (hottes, poubelles...). On les utilise aussi pour la lessive, nettoyer l'émail de la salle de bain, redonner de l'éclat à la verrerie...

Savon noir

On utilise le savon noir ménager pour dégraisser les sols et les surfaces, détacher le linge, nettoyer les vitres… Et aussi au jardin contre les pucerons! Très concentré, il existe sous forme liquide ou pâteuse. Il est composé d’huile d’olive, d’huile de lin…

Bicarbonate de soude

Le bicarbonate de soude est un abrasif léger. Il nettoie, désodorise, adoucit… On l’utilise pour enlever les odeurs du frigo, nettoyer le four, assainir les brosses à dents,enlever les moisissures de la salle de bain, entretenir les canalisations… On peut aussi le mélanger à un peu d’eau et de savon pour en faire une crème à récurer.

Nettoyant multi-surfaces

  • un récipient de type pulvérisateur, afin de pouvoir utiliser le spray (flacon à récupérer si possible)

  • 50cl d’eau chaude

  • 3 cuillères à soupe de bicarbonate de soude

  • 4 cuillères à soupe de vinaigre blanc 

  • 1 cuillères à café d’huile essentielles de Tea tree et  pour parfumer le tout huile essentielles de pamplemousse, citron…

 

Mettre dans le récipient le bicarbonate, compléter avec de l’eau tiède, mélanger, y rajouter le vinaigre (attention ça mousse) puis les huile essentielles.

Lessive à la cendre

  • un bidon de lessive vide ou autre

  • une bouteille en verre type jus de fruit

  • De la cendre ( bbq, cheminée, pizza au feu de bois…) tamisée

  • Une bouilloire

  • Un entonnoir, un filtre à café et un support de filtre

Remplir la bouteille en verre au ¼ de cendre tamisée, y rajouter de l’eau bouillante en petite quantité (façon les antibios en poudre) et mélanger. Completer la bouteille d’eau bouillante et attendre. La cendre va retomber au fond et un liquide jaunâtre va se former au dessus. Quand c’est moins chaud, mettre l’entonnoir avec le support à filtre à café ainsi que le filtre à café sur la bouteille de lessive. Y verser délicatement le liquide jaunâtre. Essayer de garder un maximum de cendre dans la bouteille en verre pour pouvoir y répéter l’opération.

Utilisation : Attention ne pas en mettre plus que de la lessive normale >traces blanches ! Max 3 cuillères à soupe de vinaigre blanc pour adoucir le linge et y mettre des HE pour l’odeur si on en souhaite.

La poudre de coquilles d’œufs,

Récurant naturel

Conservez au fur et à mesure vos coquilles d’œufs dans un pot près de votre évier. Quand vous avez 5 coquilles au moins, lavez les, laissez les sécher et passez les au mixeur. À conserver dans un pot près de l’évier

Les Bees wax wraps

Les Tawashis

Matériel pour le métier à tisser des tawashi :

- une planche de bois

- une équerre graduée

- des ciseaux pour le tissu

- 20 grands clous (de 4 ou 5 cm de long) avec une large tête

Pour commencer, construisez le métier à tisser. Tracez avec l’équerre un carré de 14 cm de côté. Placez un point à trois cm du coin, puis 5 autres points tous les 2 cms. Faîtes la même chose sur tous les côtés. Plantez un clou à la place de chaque point.

Découpez vos collants en anneaux de 10 cms de large à peu près. Ou découpez les manches des t-shirts en anneaux de 3 cms de large. Les anneaux n’auront pas la même longueur selon que vous les découpez au niveau du mollet ou de la cuisse, du bras ou de l’avant-bras, essayez de ne pas trop mélanger les tailles.

Enfilez ces anneaux comme sur la photo ci-dessous

Commencez à tisser en passant les anneaux comme sur la photo

Une fois le tissage fini, il faut rabattre les mailles en passant un anneau dans l’anneau suivant et ainsi de suite jusqu’au bout

Quand toutes les mailles sont rabattues, laissez la dernière telle qu’elle est de manière à suspendre votre tawashi au dessus de votre évier

Dans tous les cas, si vous avez l’habitude d’utiliser la partie verte grattante d’une éponge vous serez déstabilisé par n’importe quel tawashi mais cela ne durera pas longtemps surtout si vous utilisez de la poudre d’oeuf !!

Il vaut mieux faire plusieurs Tawashi d’avance car ils sèchent avec plus de temps qu’une éponge, et il faut les laver de temps en temps !

Il existe des tawashis, crochetés, tricotés… À vous de choisir !, Faire des tests, laine rugueuse, grosse ficelle…

Merci à Agnès de l'association 39/17 pour son aide et son travail sur cet atelier

Le principe du bees wax wrap est simple : il s’agit d’imperméabiliser un morceau de tissu avec de la cire d’abeille pour constituer un emballage réutilisable permettant de recouvrir un plat, de transporter son sandwich ou de conserver des fruits ou légumes entamés. A utiliser aussi pour acheter des aliments à la découpe.

Il suffit ensuite d’emballer les aliments dans le wrap. Celui-ci prend la forme voulue grâce à la chaleur des mains.

Après usage, il suffit de nettoyer le wrap à l’eau froide avec une éponge douce.

L’eau chaude est à éviter parce qu’elle retirerait le film de cire. Attention, il faut de temps en temps recirer le tissu.

  1. Couper un morceau de coton (propre et repassé) aux dimensions voulues.

  2. Déposer le tissu sur la plaque du four préalablement protégée par un papier sulfurisé.

  3. Saupoudrer le tissu de pépites de cire d’abeille, il faut juste parsemer !

  4. Enfourner à 100°C. La cire fond en quelques minutes et imprègne tout le tissu.

  5. Retirer du four, retirer aussitôt le tissu du papier sulfurisé, secouer quelques secondes et laisser refroidir sur une planche en bois par exemple.

Pour réaliser vos wraps, il vous faudra:

- Des tissus pas trop épais, propres et repassés.
- Des minis pastilles de cire d’abeille (achetées à la biocoop, environ 12 euros le sachet de 400gr, sur le coup ça peut faire cher, mais au prix d’un wrap vendu sur le net entre 6 et 15 euros pièce, c’est finalement très intéressant).

- Une plaque de four (lèche-frite). Pour ma part, j’en ai trouvé une et je l’utilise que pour ça, car je n’utilise pas de papier sulfurisé. Pour pouvoir réutiliser votre lèche-frite il faut du papier sulfurisé (mais pas zéro déchet !)​​