La pipistrelle

La pipistrelle est la plus petite chauve-souris d'Europe, et aussi l'une des plus communes. C'est un mammifère nocturne qui chasse la nuit à l'aide de signaux sonores appelés ultrasons. Son vol est rapide et zigzaguant.


Elle est présente sur terre depuis plus de 55 millions d’années.


Le pelage de la pipistrelle est brun-roux sur le dos, brun-jaunâtre à gris-brun sur le ventre. Ses oreilles, son museau sont brun-noir. Les ailes sont constituées par une fine membrane tendue entre les os allongés de l'avant-bras, de la main et des 5 doigts. Une membrane relie les pattes arrière et la queue. Elles sont étroites et petites adaptées au vol papillonnant entre les feuilles des arbres. Ses pattes et sa queue n’ont pas de poils. Ses oreilles sont courtes, triangulaires, avec l'extrémité arrondie.
 

Longueur : 6 à 8,5 cm

Envergure : 18 à 23 cm 

Poids : 5 à 8 g

Battements d’ailes 20 fois par seconde

Vitesse 30 à 40 km/h

Ultrasons 25 000 hertz 

La pipistrelle commune peut vivre jusqu'à 17 ans.

La pipistrelle habite en Europe. Elle vit principalement dans les villages et les grandes villes dans des bâtiments, derrière les volets des maisons ou sous les toits des maisons ou des granges par exemple. Elle est aussi présente dans les parcs, les jardins, les bois, les forêts.


Les colonies occupent toutes sortes de gîtes, qu'ils soient arboricoles (trous de pic, fentes, fissures ou autres arbres creux, nichoirs, habitations).


On la trouve en plaine et en montagne jusqu'à 2000 m.


Elle vit en colonies de 20 à plusieurs centaines d'individus.


Elle peut chasser partout, du sol à la canopée avec une prédilection pour les allées forestières et les sous-bois. Elle chasse très souvent en lisière de forêt et au-dessus des points d'eau (mares, étangs) et aussi aux abords des habitations autour des lampadaires, qui attirent des insectes qu'elle apprécie.  Elle recherche des sites de repos, pour se poser régulièrement entre des séquences de chasse.

La nuit, son vol rapide et papillonnant lui permet de sélectionner les animaux qu'elle capture, de petits insectes comme les papillons de nuit, les mouches et les moustiques. Elle repère ses proies en émettant des ultrasons.
La Pipistrelle chasse jusqu'à 1 ou 2 km de son gîte. 

De fin juillet à octobre, des parades nuptiales ont lieu. Au début de l'été, la pipistrelle donne naissance à un petit, rarement à des jumeaux.  Les petits naissent sans poils et n'ouvrent les yeux qu'au bout de 3 ou 4 jours. L'envol a lieu au bout de la 4ème ou 5ème semaine.


Lorsque la température diminue, de la mi-novembre à mars, la pipistrelle entre en hibernation dans un endroit calme : une grotte, des crevasses profondes, dans les fentes des murailles, dans les caves, les carrières et les habitations.
. Durant toute la saison froide, l’animal reste immobile, se réveille très peu (juste pour boire) et utilise les réserves de graisse accumulées au cours de l’été. À la fin du mois de mars, la pipistrelle commune réapparaît dans le ciel. Elle chasse les insectes qui sont à nouveau présents.


On construit souvent des nichoirs de chauves-souris dans les régions infestées d’insectes.
Espèce jumelle : Pipistrelle pygmée qui se différencie de la Pipistrelle commune uniquement par ses ultrasons.
La pipistrelle est en danger à cause de la déforestation et de la pollution lumineuse. Elles sont aussi empoisonnées par les pesticides.


En France, la pipistrelle commune figure parmi les espèces classées "À surveiller" elle est protégée depuis 1981. Elle est sur la liste de la faune menacée en France.